REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

logo

etxelagun

DERNIÈRES NOUVELLES.

Le prisonnier politique basque Mikel Karrera Sarobe rapproché

ETXERAT (21-05-2019). Le prisonnier politique d'Arantza Mikel Karrera Sarobe a été rapproché de la prison de Réau Sud Francilien à celle de Lannemezan (280 km).

La 7ème édition de Lasterbidean a eu lieu aujourd’hui à Arbizu-Lakuntza

Etxerat

ETXERAT (19-05-2019). La 7ème édition de la course solidaire Lasterbidean a eu lieu aujourd’hui à Arbizu-Lakuntza. Il s’agit d’une initiative populaire organisée chaque année par des personnes qui aiment le sport, et plus précisément la course, en solidarité avec prisonnier.es et exilé.es politiques basques et leurs familles et ami.es. Cette course nationale, qui a vu le jour il y a sept ans à Oiartzun, a pour véritable vocation de disparaître, car ses organisateurs préféreraient qu’il n’y ait plus de raison de l’organiser. Ceux-ci ont réaffirmé, une fois de plus, leur intention de continuer à organiser cette course jusqu’au retour chez eux de tous les prisonnier.es et exilé.es.

Cette année, ce sont des amis du prisonnier Jon Gurutz Maiza qui ont porté le dossard numéro un. Maiza est incarcéré à la prison de Lannemezan et est l’un des membres de la liste de prisonniers basques atteints de maladies graves et incurables. Il est âgé de 70 ans. Jon Gurutz Maiza devrait être chez lui, près des siens, pour pouvoir recevoir un traitement dans des conditions dignes. Durant la course, la revendication du rapprochement des autres prisonniers politiques de la province s’est également faite entendre ; en plus de ceux d’Altsasu, six prisonniers du collectif sont originaires d’Etxarri-Aranatz.

Malgré une météo très hostile, les courses, aussi bien la longue que la courte, ont connu un gros succès de participation. Elles ont été suivies d’un repas populaire et de divers actes festifs à Lakuntza.

De moins en moins loin du but ! Lasterbidean, Laster etxean !

Nous les voulons vivants et à la maison !

Etxerat

 

 

 

 

Sous le slogan “En courant, tous à la maison”, la course solidaire Lasterbidean aura lieu demain à Arbizu-Lakuntza

ETXERAT (18-05-2019). Demain 19 mai, la 7ème édition de la course nationale solidaire Lasterbidean aura lieu à Arbizu-Lakuntza sous le slogan "Leisterka denak itxaa!" ("En courant, tous à la maison!"). Lasterbidean est une initiative populaire solidaire menée depuis le monde du sport, une contribution en soutien au travail pour le respect des droits des prisonnier.es et exilé.es politiques basques et de leurs familles.

Etx

Etx

Le prisonnier politique basque Iñaki Beaumont libéré

ETXERAT (18-05-2019). Le prisonnier politique d’Iruñea Iñaki Beaumont libéré de Soria après 19 ans de prison #UnDeMoins ! Bienvenue Iñaki !

Etxerat

Nous dénonçons le traitement inadmissible infligé à deux familles de prisonniers basques à la prison d’Albocasser

ETXERAT (15-05-2019). Etxerat dénonce le traitement indigne et arbitraire subi le week-end dernier par les familles des prisonniers politiques basques Juan Ramon Karasatorre et Harriet Iragi, au moment où elles allaient rendre visite à leurs proches à la prison d’Albocasser (Castellón II, à 550 kilomètres d’Euskal Herria), ainsi que la sanction démesurée de suspension des visites pendant six mois infligée aux compagnes de ces deux prisonniers en conséquence de l’incident.

Après que la compagne de Juan Ramon Karasatorre soit passée au détecteur de métaux sans que celui-ci ne sonne, la surveillante lui a dit en criant et de façon irrespectueuse qu’elle allait la palper, ce que la femme de Karasatorre a refusé, indiquant qu’elle accepterait d’autres formes de fouilles.

La compagne du prisonnier a été emmenée à l’extérieur et informée qu’elle était privée de sa visite en vis-à-vis. Face à cette situation, la tante de Karasatorre et les proches d’Harriet Iragi ont fait savoir à la prison que si la compagne de Karasatorre n’entrait pas à la visite, aucun d’entre eux ne le ferait.

À ce moment de tension et d’énervement maximum, les chefs de service de la prison sont venus et ont permis l’entrée des familles, leur donnant en plus raison au motif que la fouille n’était pas pertinente. Les familles des deux prisonniers ont donc pu entrer à la visite. Cependant, la compagne de Karasatorre et celle d’Iragi ont reçu avant-hier mardi une notification de privation de visites pendant les six prochains mois.

Nous ajoutons que, dans ce même contexte d’arbitraire et d’absence d’empathie de la part des surveillants de la prison, ces derniers ont également refusé il y a peu l’entrée de la visite à un enfant de trois ans, fils d’un cousin, qui avait fait le voyage jusqu’à la prison avec la compagne et la fille d’Harriet Iragi, et ce bien qu’elles aient présenté tous les papiers et permis requis pour effectuer une visite.

Nous dénonçons avec force le traitement inadmissible infligé à ces familles, ainsi que la sanction cruelle et disproportionnée imposée aux compagnes de ces deux prisonniers. Comme des dizaines d’autres parents et amis chaque semaine, ces personnes ont dû réaliser un voyage de plus de 1.000 km pour pouvoir voir leurs êtres chers, mesure déjà totalement injuste et contraire au droit, à laquelle il faut maintenant ajouter cette sanction incompréhensible, dont nous demandons la révocation. 

 

 Cookies Politika  Pribatutasun Politika

 

ARABA
Gasteiz
Kutxa kalea 7
Tel. 945 123 238
C.P. 01012   Gasteiz
BIZKAIA
Bilbo
Sarrikoalde, 3 behea
Tel. 690 622 598
C.P. 48015   Bilbo 
GIPUZKOA
Hernani
Kale Nagusia 1, Erdia
Tel: 943 335 900
C.P. 20120  Hernani 
NAFARROA
Iruñea
Nabarreria kalea 15 2º Ezk
Tel: 948 227 054
C.P. 31001  Iruña 
Asistencia Familiares y Amigos
Estado Español
943 335 900
Estado Francés
943 333 061
Coordinación
943 335 044 
Casino sites http://gbetting.co.uk/casino with welcome bonuses.