REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

logo

etxelagun

DERNIÈRES NOUVELLES.

Deuxième accident causé par la politique de dispersion durant le week-end

ETXERAT. À peine quelques heures après avoir diffusé un communiqué dénonçant le 5ème accident de l’année sur les routes de la dispersion, l’association Etxerat était informée d’un nouveau sinistre survenu durant le même week-end.

Un ami de la prisonnière politique basque Olga Comes Aranbillet, incarcérée à la prison de Léon (360 km de son domicile familial), a eu un accident dimanche 11 novembre vers 16h30 aux alentours de Lizarra, au retour de la visite. L’ami d’Olga Comes a perdu le contrôle de son véhicule et heurté la barrière centrale, faite de béton sur cette portion de route. Il a dû être secouru par la police forale et les services d’urgence, souffrant de divers coups, contusions et fractures légères. Comme pour la personne accidentée vendredi, il s’agit de son deuxième accident sur la route des visites.

Ceci porte à 6 le nombre d’accidents depuis le début de l’année ; trois durant le gouvernement de Mariano Rajoy, et trois durant celui de Pedro Sanchez. Etxerat en conclut que la volonté du gouvernement espagnol de changer la politique pénitentiaire est nulle, qu’il aurait pu éviter ces accidents et leurs conséquences, mais qu’il n’a pas souhaité le faire. Nous considérons également que les expectatives créées par Pedro Sanchez à son arrivée au gouvernement s’éloignent au fur et à mesure que sa responsabilité sur la santé et la vie des familles et amis de prisonniers politiques basques s’alourdit. Notre association se demande avec qui et dans quels termes le gouvernement espagnol a négocié la marche arrière concernant le changement de politique pénitentiaire, et avec qui et dans quels termes il a négocié la vie des familles et amis de prisonniers politiques basques. Nous nous demandons également sur quels bénéfices compte ce gouvernement pour ainsi repousser la désactivation de la politique de dispersion et continuer à alimenter la souffrance.

Etxerat

Cinquième accident de la dispersion cette année

ETXERAT. Des proches du prisonnier politique basque Karmelo Lauzirika Oribe, incarcéré à la prison de Castelló I, à 550 km de son domicile familial, ont eu un accident vendredi dernier 9 novembre en se rendant à la visite.

L’accident a eu lieu vers 19h à la hauteur de Teruel. Alors qu’ils étaient en train de doubler un camion, la voiture dans laquelle voyageaient un ami du prisonnier politique basque et sa compagne a heurté un objet qu’ils n’ont pas pu identifier, morceau de bois ou de métal, qui leur a fait perdre le contrôle du véhicule. Le choc a provoqué des dégâts sur l’un des phares, sur les feux antibrouillard et sur la grille de ventilation. Malgré les difficultés, ils ont décidé de continuer leur voyage de peur de ne pas arriver à temps à la visite. C’est le deuxième accident subi par l'entourage de Karmelo Laurizia sur les routes de la dispersion.

C’est aussi le cinquième accident de l’année pour les familles et amis de prisonniers politiques basques. Il porte à 15 le nombre de personnes affectées par ces accidents pour 2018. C’est également le 100ème accident en 10 ans.

Etxerat souhaite souligner qu’il s’agit du deuxième accident depuis l’arrivée au gouvernement espagnol de Pedro Sanchez, ce qui met en évidence le fait que les conséquences de la politique pénitentiaire sont les mêmes que sous les gouvernements précédents : le risque imposé aux parents et amis de prisonniers politiques basques. Tandis que le gouvernement de Pedro Sanchez fait l’équilibriste pour tenter de satisfaire à la fois les secteurs favorables au maintien de l’éloignement et la société basque qui exige majoritairement sa désactivation, plus de 4.000 citoyens basques continuent de jouer leur vie chaque fin de semaine en échange de leur droit aux visites.

Etxerat

 

Nous exigeons aujourd’hui à Gasteiz la mémoire et la reconnaissance des victimes de la dispersion

ETXERAT. Nous nous sommes rassemblés aujourd’hui à Gasteiz, avant le début de la cérémonie officielle de la Journée de la Mémoire dans la Communauté Autonome Basque, parce que certaines victimes sont absentes de cette célébration, parmi lesquelles les 16 victimes mortelles de la dispersion.

Dans la voie de la résolution, la reconnaissance sans exception de toutes les victimes du conflit est indispensable. Établir des catégories dans la souffrance parmi les victimes, les ignorer ou les mépriser, crée une barrière de plus dans un chemin déjà sérieusement entravé de certains manques de volonté et de nombreux autres obstacles. Pour construire la paix et le vivre-ensemble sur une base solide, une mémoire inclusive, transparente et honnête, sans déformations, sans occultations, sans intentions cachées, est indispensable. Notre volonté, qui est celle de la société basque, que ce qui s’est passé ne se reproduise jamais, exige la reconnaissance des 16 victimes mortelles occasionnées par une politique pénitentiaire d’exception.

Nous revendiquons la mémoire et la reconnaissance des 16 victimes mortelles causées par la dispersion ; ni le lieu, ni les circonstances de ces morts n’ont d’autre cause que la dispersion. Ils n’auraient pas dû se trouver à ces endroits, ils n’auraient pas dû voyager, ils n’auraient pas dû courir ces risques inutiles. Mais c’était le prix que la dispersion imposait (et impose encore) pour exercer leur droit aux visites. Leur mort a été la conséquence de la souffrance imposée à toutes les familles. C’est la raison pour laquelle, en toute légitimité, nous revendiquons leur mémoire et leur condition de victimes.

Etxerat

Le prisonnier politique basque Jesus Maria Gomez transféré

ETXERAT. Le prisonnier politique d’Iruñea Jesus María Gómez a été transféré de la prison de Curtis à celle de Villabona (424 km). #StopDispersion !

Le prisonnier politique basque Manu Azkarate libéré

ETXERAT. Le prisonnier politique de Tolosa Manu Azkarate a été libéré hier 8 novembre d’Alcalá Meco. Bienvenue Manu ! #UnDeMoins

Etxerat

 


 Cookies Politika  Pribatutasun Politika

ARABA
Gasteiz
Kutxa kalea 7
Tel. 945 123 238
C.P. 01012   Gasteiz
BIZKAIA
Bilbo
Sarrikoalde, 3 behea
Tel. 690 622 598
C.P. 48015   Bilbo 
GIPUZKOA
Hernani
Perkaiztegi Kalea 11/13
Tel: 943 335 900
C.P. 20120  Hernani 
NAFARROA
Iruñea
Nabarreria kalea 15 2º Ezk
Tel: 948 227 054
C.P. 31001  Iruña 
Asistencia Familiares y Amigos
Estado Español
943 335 900
Estado Francés
943 333 061
Coordinación
943 335 044 

Casino sites http://gbetting.co.uk/casino with welcome bonuses.