REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

logo

etxelagun

DERNIÈRES NOUVELLES.

Traitement dégradant à la prison de Topas pour une prisonnière politique basque récemment transférée

ETXERAT (15-07-2019). La famille d’Ainhoa Gartzia Montero, prisonnière politique d’Hernani, a fait savoir à Etxerat qu’elle avait subi un traitement dégradant à son arrivée à la prison de Topas, où elle venait d’être transférée de la prison de Murcia I.

Le 12 juillet dernier, à son arrivée à la prison de Topas après un transfert qui avait duré 5 jours, une surveillante a exigé d’Ainhoa Gartzia qu’elle se dénude entièrement, qu’elle s’accroupisse et qu’elle fasse des flexions. La prisonnière politique basque n’a à aucun moment refusé la fouille, mais n’a pas accepté de la faire sous cette forme. La surveillante l’a alors menacée, lui disant qu’à l’arrivée du Chef de Détention dans la soirée, elle ferait ces flexions qu’elle le veuille ou non. Ainhoa Gartzia a été sanctionnée immédiatement et conduite à l’isolement, où elle devait rester au moins jusqu’à aujourd’hui lundi 15 juillet, dans une cellule extrêmement sale, jonchée d’ordures et pleine de toiles d’araignée, loin des conditions hygiéniques et sanitaires minimales.

Nous rappelons que les limites de la fouille intégrale (c’est-à-dire fouille à nu) sont établies par le Règlement Pénitentiaire espagnol, dont l’article 68.2 dit : « Pour des raisons de sécurité concrètes et spécifiques, quand il existe des raisons individuelles et vérifiées de penser que le détenu cache à l’intérieur de son corps un objet dangereux ou une substance susceptible de causer des dommages à la santé ou à l’intégrité physique des personnes ou d’altérer la sécurité ou les règles internes de l’Établissement, une fouille avec déshabillage intégral pourra être réalisée avec l’autorisation du Chef de Détention ». Pourtant, aucune raison concrète, spécifique, individuelle et vérifiée n’a été donnée à Ainhoa Gartzia lorsque la surveillante a exigé d’elle une fouille allant encore plus loin que le déshabillage intégral et qui impliquait un traitement dégradant, arbitraire et humiliant.

Nous rappelons également que c’est la deuxième fois en moins d’un mois que les fouilles sont utilisées pour créer des situations de tension et imposer des sanctions aux prisonniers politiques basques ou à leurs proches. Nous déplorons ces postures et attitudes arbitraires qui peuvent générer des situations contraires à la volonté de normalisation et de résolution de la question des prisonniers exprimée par la majorité politique, sociale et syndicale basque.

 

La prisonnière politique basque Ainhoa Gartzia Montero transférée

ETXERAT (11-07-2019). La prisonnière politique d’Hernani Ainhoa Gartzia Montero a été transférée de la prison de Murcia II à celle de Topas (450 km. Salamanca). #StopDispersion !

 

Le prisonnier politique basque Garikoitz Aspiazu Rubina rapproché

ETXERAT (08-07-2019). Le prisonnier politique de Santutxu (Bilbao) Garikoitz Aspiazu Rubina a été rapproché de la prison d’Arles à celle de Lannemezan. 

Le prisonnier politique basque Jose Angel Otxoa de Eribe en liberté conditionnelle

ETXERAT (05-07-2019). Le prisonnier politique d’Urkabuztaiz Jose Angel Otxoa de Eribe a été placé en liberté conditionnelle hier 5 juillet. Durant le mois de juin, le régime du 3ème degré lui avait été accordé en raison de la grave maladie dont il est atteint. Il pourra maintenant bénéficier du traitement que sa maladie requiert.

Nous appelons le nouveau Gouvernement espagnol, les juges et les responsables des Institutions Pénitentiaires espagnoles à mettre fin de toute urgence à tant de souffrance inutile et gratuite. 20 autres de nos parents et amis emprisonnés sont atteints de maladies graves et incurables.15 d’entre eux figurent sur la liste publique. Ils doivent pouvoir retrouver leur entourage sans délai, de façon à pouvoir être traités et suivis dans des conditions médico-sanitaires acceptables.

Le prisonnier politique basque Ekaitz Samaniego transféré

ETXERAT (04-07-2019). Le prisonnier politique de Gasteiz Ekaitz Samaniego Curiel a été transféré de la prison de Murcia à celle de Zuera (270 km. Zaragoza). #StopDispersion !

 

 Cookies Politika  Pribatutasun Politika

 

ARABA
Gasteiz
Kutxa kalea 7
Tel. 945 123 238
C.P. 01012   Gasteiz
BIZKAIA
Bilbo
Sarrikoalde, 3 behea
Tel. 690 622 598
C.P. 48015   Bilbo 
GIPUZKOA
Hernani
Kale Nagusia 1, Erdia
Tel: 943 335 900
C.P. 20120  Hernani 
NAFARROA
Iruñea
Nabarreria kalea 15 2º Ezk
Tel: 948 227 054
C.P. 31001  Iruña 
Asistencia Familiares y Amigos
Estado Español
943 335 900
Estado Francés
943 333 061
Coordinación
943 335 044 
Casino sites http://gbetting.co.uk/casino with welcome bonuses.