Ion Kepa Parot a quitté la prison de Muret

ETXERAT (13-10-2022). Après 32 ans et demi de prison, le prisonnier politique de Baiona, Ion Kepa Parot, est désormais libre. Il a quitté la prison de Muret .

Il continuera à purger sa peine à domicile, avec un bracelet électronique et d'autres exigences, et après une période de surveillance d'un an, Ion Kepa Parot sera libéré sur parole.

Le prisonnier de Baiona a été condamné à la prison à vie, tout comme Jakes Esnal et Frederik Xistor Haranburu, avec un minimum d'années à purger. Dans le cas de Parot, il avait la possibilité, après la quinzième année d'emprisonnement, de commencer à demander une libération conditionnelle.

En juin dernier le parquet antiterroriste a fait appel de la libération conditionnelle approuvée par le Tribunal d'application des peines (TAPAT). C'était la sixième fois que sa demande de libération était rejetée. Enfin, en septembre dernier, le tribunal a approuvé la libération conditionnelle de Parot.

Nous tenons à exprimer une nouvelle fois notre satisfaction à l'occasion de la libération de Ion Kepa Parot. Nous voulons l'embrasser chaleureusement, ainsi que sa famille et ses proches. Il ne fait aucun doute, et nous tenons à le souligner une fois de plus, que c'est la société civile d'Ipar Euskal Herria, les institutions et les citoyen.e.s, qui ont contribué par leur implication et leur travail à la libération définitive de Ion Kepa Parot.